21 février 2017

V comme ....

V  comme Vermeer qui nous offre cette vision de la domestique dans l’arrière-cuisine préparant tranquillement  une délicieuse recette lactée .

 

lltrvarntdim

V comme Van Gogh et sa chambre toute simple, intime et reposante.

 

ChbrVGrd

A deux siècles d’écart, c’est le quotidien dans sa fraîcheur, sa candeur et sa sérénité qui se présente à nos yeux!

 

Travail pour les étudiants :

Les œuvres présentées ci-dessus ont été légèrement retouchées pour être en harmonie avec les principes de l’Institut.

Après les avoir analysés en profondeur, vous voudrez bien proposer un nouveau titre à chacun de ces tableaux.

Posté par Professeur Max à 18:29 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,


13 février 2017

La hotline de l'Institut

"Bonjour

J’ai installé sur mon disque dur les applications suivantes :

Bêtises 2.0

Insolence 1.7

Or, depuis cette installation, j’ai remarqué la présence d’un programme indésirable : Fessée 4.1 . S’agit-il d’un virus ? En tous cas, il se déclenche automatiquement dès que je lance une des applications sus-mentionnées.

Ce programme chamboule mon système, modifie les propriétés graphiques (les couleurs virent vers le rouge vif)  et provoque une surchauffe anormale à l’arrière de l’appareil.

Je me retrouve bloquée pendant plusieurs minutes, dans l’impossibilité d’exécuter la moindre commande. Jusqu’à présent, j’ai pu récupérer les fichiers endommagés à l’aide de l’outil Arnica 7.8, mais depuis, je n’ose plus trop lancer mes applications favorites

 

Pouvez-vous m'aider ? Existe-t-il un moyen de désinstaller Fessée 4.1?

Une étudiante perplexe"

cmptlv

 

Posté par Professeur Max à 00:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

07 février 2017

Rédaction

Rédaction : A vos plumes !

Aujourd’hui, le thème est « La lutte contre les addictions »

 

A partir de l’image ci-dessous, vous voudrez bien rédiger une petite histoire, en répondant notamment aux questions suivantes :

Où se passe l’action ?

Qui sont les personnages ?

Que vient-il de se passer ?

Que va-t-il se passer ensuite ?

… Avec une morale de fin, bien entendu !

 

Entrmx2

Merci de présenter un travail soigné et original !

Posté par Professeur Max à 18:13 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 février 2017

Une tragédie !

Tragédie en deux actes

 

Acte 1

Scène 1

(Myrtille, Charlotte)

 

Myrtille

Je suis heureuse de te rencontrer, ma mie

Il faut que je t’entretienne de mon souci

Charlotte

Qu’est-ce donc ?

Myrtille

                       Une injustice assez révoltante

Dont est victime une malheureuse étudiante :

La pauvre Léa avait fait une galette

Des rois dont elle se faisait toute une fête

Certes, elle avait un peu omis la frangipane

Et son batteur à œufs était tombé en panne.

Le doseur à farine était mal gradué

Au final, la galette était plutôt cramée

Avec un vague goût de moisi et de rance.

Charlotte

Ce n’est qu’un malheureux concours de circonstances

N’est-ce pas en forgeant qu’on devient forgeron,

Comme le dit en latin le grand Cicéron ?

Elle a été punie en mangeant sa galette

Plus besoin d’en parler, puisque justice est faite !

Myrtille

Parlons-en , au contraire, puisque ce n’est pas elle

Qui a frôlé de peu un accident mortel

En avalant une part de cette galette !

Charlotte

Qui a goûté cette délicieuse recette ?

Myrtille

Je te le donne en mille : il s’agissait de Max.

Charlotte

Max ?

Myrtille

        Oui, je peux te dire qu’il était furax !

Il a fessé Léa, l’a mise toute nue,

A coup de martinet, lui a tanné le cul !

La pauvre a souffert de cette lourde injustice

Je le dis : le professeur Max  a tous les vices !

Il faudrait le punir, le fesser à son tour,

Jusqu’à ce qu’il supplie, qu’il appelle au secours !

Je sais que tu peux faire ça pour moi ma mie.

Charlotte

Moi ?

Myrtille

       Ne lui dis pas que c’est moi qui te l’ai dit !

Charlotte

Eh bien soit ! Comme on dit : alea jacta est.

Myrtille

Pardon ?

Charlotte

               Ce qui signifie que j’ai la main leste !

 Scène 2

(Charlotte, Max)

Max

Tiens tiens ! Bonjour Charlotte quelle bonne surprise !

Approche, je vais te faire une grosse bise !

Charlotte

Pas de bise aujourd’hui ! J’avais d’autres projets.

Je viens te punir pour le mal que tu as fait !

Max

Le mal ?

Charlotte

               Tu sais très bien de quoi je veux parler :

La pauvre Léa , injustement maltraitée !

Il paraît que tu l’as attachée toute nue…

Max

Non je…

Charlotte

              Tais toi : tu l’as sévèrement battue !

Tout ça pour une galette un peu allégée…

Max

Mais Charlotte…

Charlotte

                          En fait elle a voulu protéger

Ta santé et toi tu l’as punie pour cela ?

Max

Je vais tout t’expliquer…

Charlotte

                                    Max ! Ne m’interromps pas !

Contre l’injustice, je me battrai toujours !

Et tu vas le comprendre en étant à ton tour

Sévèrement châtié pour ton iniquité !

Une bonne  fessée amplement méritée !

Allez hop ! Sur mes genoux !

Max

                                             Mais cette galette…

Charlotte

Tu oses me répondre ? ça suffit ! Arrête !

(Elle couche l’infortuné professeur sur ses genoux et lui claque vigoureusement les fesses.)

Trag_die01

Max

Mais enfin ! Est-ce que tu veux bien m’écouter ?

Charlotte

Non ! Je n’écoute que le son de la fessée,

Le bruit que fait ma main quand elle claque tes fesses

D’ailleurs, ce son est trop sourd, il faut que je baisse

Ce pantalon épais qui est très protecteur !

(Elle le redresse et fait glisser son pantalon)

Max

Là, Charlotte, tu vas offenser ma pudeur !

(Elle claque, elle claque, elle claque …)

Que fais tu ? Laisse mon slip tranquille Charlotte !

Non, non ! Je ne veux pas que tu me déculottes !

Charlotte

Sur les fesses nues, le son est plus agréable

Voilà comment j’aime sanctionner les coupables !

Max

Je ne suis pas coupable, je le crie haut et fort !

J’aimerais savoir qui m’a accusé à tort !

Charlotte

Ne compte pas sur moi pour dénoncer Myrtille,

C’est une bonne coupine, elle est très gentille !

Max

Myrtille ! Oh la chipie ! Si jamais je l’attrape ,

Elle va le sentir passer ! Et à coups de strappe !

Charlotte

Ai-je dit « Myrtille » ? Je ne me rends pas compte… 

Max

Tu l’as dit ! L’effrontée cherche à régler des comptes !

Elle s’est servie de toi ! Toi, ma pauvre Charlotte !

Il est temps maintenant que je me reculotte !

(Il se relève et se rhabille)

Charlotte

Je n’avais pas fini !

Max

                                      Si si ! C’est terminé !

Et quant à la galette, tu vas la manger !

Il m’en reste deux parts : vas-y, tape dedans !

Galett

Charlotte

C’est que… vois-tu ? Je n’ai pas faim présentement

Je dois surveiller mon taux de cholestérol

Je sors d’une gastro, c’est vraiment pas de bol !

Max

Tu me dis que c’est une galette allégée,

Donc, pas de souci, tu vas pouvoir la manger !

Charlotte

Non !

Max

             Si tu ne la manges pas, je te punis !

La galette ou la fessée, c’est toi qui choisis !

(Elle en avale un tout petit morceau et fait une horrible grimace !)

Charlotte

Ah ! Rien que d’avaler cette petite miette,

La nausée me prend, ce n’est pas de la galette

C’est la merde en croûte, ou je n’y connais rien !

Max

Peut-être bien, Charlotte, oui, peut-être bien !

Allez, viens sur mes genoux, tu y seras mieux !

(Elle s’allonge avec réticence sur les genoux de Max qui commence à claquer le postérieur de Charlotte)

Charlotte

J’ai une idée : et si tu caressais, au lieu

De taper bêtement ? ça changerait… hein ? Non ?

Max

Je n’ai pas envie de changer ! Ne lésinons

Pas : je vais retrousser cette jupe inutile,

Baisser ce collant, cette culotte futile

Et dévoiler enfin ce joli postérieur

Qui mérite qu’on s’en occupe avec ferveur !

(Il la déculotte et reprend la fessée)

Trag_die02

Charlotte

Mais tu claques trop fort ! ça me pique, Max ! Aïe !

Max

Chut ! Ne me déconcentre pas dans mon travail.

Rien ne me détournera de mon objectif :

Colorer ton postérieur d’un rouge bien vif !

Voilà : C’est ce que j’appelle un boulot bien fait !

Une petite finition au martinet ?

Charlotte

Non merci, Max ! Tu m’as assez chauffé les fesses !

Je ne veux pas abuser de ta gentillesse !

 

Trag_die03

 

 Fin de l'acte 1

 

Posté par Professeur Max à 00:49 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,