Elle adoucit les moeurs...

27 septembre 2017

Une fessée douce ...

L'Institut continue de rendre hommage aux grands noms de la chanson française.

Cette semaine, honneur à Henri Salvador, avec une version très légèrement remaniée d'un titre que tout le monde connaît : "Le loup, la biche et le chevalier"

Une fessée douce
Que me donnait mon amant
Sans trop de secousse
J’encaissais en m’endormant

UFDim
Cette fessée douce
Je la trouvais bien sympa
Mais un peu trop douce
Ça ne me suffisait pas!

Mes petites fesses sont aux abois
J’aimerais bien sentir les coups
Ouh ouh ouh ouh
Oui, savoir qu’on s’occupe de moi
Et ressentir un peu d’émoi
La, la, la, la

 

DSN020

Fais rougir mes fesses,
Qu’elles brûlent de mille feux !
Et pour les caresses,
Je peux bien attendre un peu


Une fessée douce
Que me donnait mon amant
Une fessée douce
Qui manque un peu de piment

Posté par Professeur Max à 15:25 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :


24 juillet 2017

Les trois tawses

Un hommage à Edith Piaf et aux Compagnons !

Par souci de discrétion les noms des punies ont été effacés. Mais peut-être en reconnaîtrez-vous certaines ...

Une classe au sein de l’Institut

Tawse

Le professeur est mécontent

Particulièrement déçu

Du travail de ses étudiants

Surtout celui d’une étudiante

Qui n’a pas appris sa leçon

Cette friponne impertinente

Va recevoir sa punition

 

Une tawse claque claque  (vlam, vlam)

Sur les fesses de ….  (vlam, vlam)

En laissant de larges marques

Sur la blancheur de sa peau

La douleur est bien cuisante  (vlam, vlam)

Et elle l’a méritée

Mais quand on est insolente

On peut glisser sur la pente

Tout droit jusqu’à la fessée !

 

Bureau au fond de l’Institut

Tawse vertic1

Convoquée chez le directeur

Voici qu’une jeune ingénue

Va bien comprendre sa douleur

Elle avait séché plusieurs cours

Pour  jouer avec les garçons

Et maintenant c’est à son tour

De connaître la punition !

 

Une tawse claque claque (vlam, vlam)

Sur les fesses de ….

Et elle gémit à chaque (vlam, vlam)

Fois que le cuir atterrit !

Sa chair devient écarlate  (vlam, vlam)

Un rouge couleur foncé

Un peu comme une tomate

Alors soudain elle éclate

En sanglots bien cadencés

 

C’est la cour de récréation

Tawse horiz

Une bagarre a éclaté

Pour une histoire de chiffons

Entre deux jolies effrontées

Le surveillant est arrivé

Pour faire cesser le conflit

Il les a donc déculottées,

En présence de leurs amies

 

Une tawse claque claque (vlam, vlam)

Sur les fesses des coquines (vlam, vlam)

Une réponse du tac au tac

Une bonne discipline

… serre les dents (vlam, vlam)

Pour éviter de crier

Tandis que … gigote

Laissant glisser sa culotte

Jusqu’au niveau de ses pieds.

 

Et pour écouter l'original, c'est par ici :

Edith Piaf et les Compagnons de la Chanson - Les Trois Cloches 1946

 

 

 

 

Posté par Professeur Max à 15:58 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mars 2017

Une Chipie Verte

Une petite comptine à apprendre et à réciter (avec le ton !)

Partoche2

 

 

Une chipie verte

Course dans l'herbe

 

Qui courait dans l'herbe

 

Je l'attrape par les ch’veux,

 

Je la montre à ces messieurs

 

 

 

Ces messieurs me disent :

 

Claquez-lui les fesses,

 

Avec robustesse,

 

Elle deviendra sage

Montre à ces messieurs

 

Comme une image.

 

 

 

Je la mets sur mes genoux

 

Elle commence à faire la moue

 

Je retrousse sa jupette,

 

Là , elle devient inquiète

otk

 

Je lui baisse la culotte,

 

Alors elle a les chocottes  …

 

 

 

 

Une Chipie Verte

 

 

 

 

Posté par Professeur Max à 23:59 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mars 2017

Rock'nRoll

 A l’occasion de la disparition de Chuck Berry, l’Institut tient à lui rendre hommage en célébrant le rock’n roll.

Le rock’n roll, c’est une tempo, une pulsation , une rythmique !

Rythme et tempo

 Le rock’n roll, c’est aussi une puissance vocale ! A travers cette voix, passent des torrents d’émotion !

Puissance vocale

 

Voici le petit clip réalisé par nos étudiants en hommage au grand Chuck :

« Fanny be good »

Fanny Be Good

Posté par Professeur Max à 19:15 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

21 décembre 2016

Petit Papa ...

L'Institut souhaite un joyeux noël à toutes les chipies et les chenapans en manque de fessées.

sapin_fouettard

Et en cadeau, que diriez d'un petite chanson ?

Que reste-t-il de Tino Rossi aujourd'hui, ce chanteur de charme qui faisait pâmer nos grands-mères?

Une chanson de Noël incontournable!

Incontournable, certes... mais détournable !

Petit papa F

C’est la belle nuit de Noël

La neige étend son manteau gris

Et les yeux levés vers le ciel

Dans un coin, les belles chipies

Avant de filer sous la couette

Font une dernière requête

 

Petit Papa Fouettard

Quand tu rentreras bien tard

Avec ton vilain martinet

Oublie-moi sans aucun regret

Mais au lieu de punir

Tu f’rais mieux de t’attendrir

Et donner à mes pauvres fesses

De la douceur et des caresses

 

Il ne me tarde pas que tu arrives

Pour me coller une fessée

Tes vieilles méthodes coercitives

J’en ai vraiment plus qu’assez !

 

 

Petit Papa Fouettard

Quand tu rentreras bien tard

Avec ton vilain martinet

Oublie-moi sans aucun regret

 

Et pour la musique, c'est ici :

Petit Papa Noël | Chansons de Noël en français

Posté par Professeur Max à 09:56 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 juin 2016

Fesse Béton

Pour poursuivre l'étude des musiques et chansons de notre patrimoine, voici en hommage à Renaud, la parodie d'un de ses premiers succès :

Fesse Béton

J’étais tranquille, un peu pétasse

Affalée sur ma chaise,

Le type est entré dans la classe,

Et a réclamé qu’on se taise,

Puis j’ai rigolé aux éclats !

Et il s'est approché de moi :

 « Les effrontées,

Moi, je sais les mater!

J'parie qu't’es une chipie,

Mais j’vais t ‘en faire passer l’envie

J'vais t'apprendre un jeu mignonet

A coups d’lanières de martinet

Tu vas me demander pardon ! »

Moi j'y ai dit : « Fesse béton ! »

 

Et il m’a empoignée, a r’troussé mon jupon,

Les fesses, il m’a tannées, j'lui ai d’mandé pardon.

 

J’étais tranquillement dans le noir

Jouant au polochon

Le type est entré dans l’dortoir

Il a dit « C’est quoi ce boxon ? »

Puis j’y ai lancé mon oreiller

Il a pas vraiment apprécié :

« Dis donc drôlesse,

Tu veux que je te dresse ?

J’vais faire rougir ton popotin

A grand coups de canne en rotin

Jusqu’à c’que tu m’fasses des excuses

Et si par hasard, tu refuses

Ca pourra te coûter bonbon… »

Moi j’y ai dit : « Fesse béton ! »

 

Il m’a fouetté les fesses, jusqu’à c’que la peau s’use

Alors  pour que ça cesse, j’lui ai fait des excuses.

Dort

 

 

 

Posté par Professeur Max à 20:09 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

27 avril 2016

Chanson : Le fesseur des Lilas

J' suis le fesseur des Lilas
Le gars qui claque et qu'on n'remercie pas
Quand j’exerce mon ministère
C’est la galère
Et ça gémit, et ça proteste
Il paraît que j’ai la main leste !
Et pourtant, je suis gentil
Moi je ne fesse rien que des chipies
Des vilaines impertinentes
Des insolentes
Parait qu'il y a pas de sots métiers
Moi j’administre des fessées !

J'claque des culs, des p’tits culs, encore des p’tit culs
Des gros culs, des beaux culs, mais toujours des culs
Des culs d’première classe
Des culs de grognasse.

J'claque des culs des p'tits culs encore des p'tits culs
Des gros culs des beaux culs, mais toujours des culs
Des petits culs des petits culs des petits culs des petits culs.

Le fesseur des Lilas


J' suis le fesseur des Lilas
Oui, je le sais c’est un métier ingrat
Je n’dis pas que je regrette
Mais dans ma tête
J’entends des pleurs et puis des cris
Mais jamais, jamais un merci !
Et voici mon gros problème :
Moi, je ne fais rougir que des peaux blêmes
Parfois je rêve je délire
J’vois un sourire
Et à travers un grand silence
J’entends des mots de reconnaissance !

 

J'claque des culs, des p’tits culs, encore des p’tit culs
Des gros culs, des beaux culs, mais toujours des culs
Des culs de poufiasse
Des culs d’seconde classe.

J'claque des culs des p'tits culs encore des p'tits culs
Des gros culs des beaux culs, mais toujours des culs
Des petits culs des petits culs des petits culs des petits culs.



Posté par Professeur Max à 17:51 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2016

Chantons ensemble: Sandie Sandra !

On chante et on danse à l'Institut! Avec Max et ses maxettes!

Max et ses maxettes sur scène

Rah! Ha! Rah! Ha!

Bien sur mes genoux, tu sens bien les coups
J’y mets de la vigueur à tour de bras
Je fesse Sandra, je fesse Sandie
Je fesse Sandie dont le cul danse avec la nuit

Petit à petit , je sors l’armada


Je tannerai ton cul si tu n’obéis pas
Je tannerai ton cul si tu n’obéis pas
Je fesse Sandie, je fesse Sandra
Sacrée chipie ! A la fin tu m’imploreras
Ce soir j'ai de la fièvre et toi, tu n’as plus froid


Les fessées que je donne à Sandie
Chantent encore la même mélodie
Les tannées  que j’inflige à Sandie

Augmentent le charme de ses petites fesses

Rah! Ha! Rah! Ha!

 Pour la musique, c'est ici : http://www.dailymotion.com/video/x2cm8qb_karaoke-claude-francois-alexandrie-alexandra_music

 

Posté par Professeur Max à 15:52 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

27 novembre 2015

Education musicale (apprendre les chansons du répertoire): "Les claques fortes"

Encore une chanson du répertoire que nos étudiants apprennent à l'Institut. Ils la chantent en Montand les escaliers pour se rendre en cours....

Partition claques fortes

 

Oh, il faudra bien que tu te souviennes
De tes petits caprices de chipie !
Je te préviens : tu vas t’en prendre une belle,
Tes fesses vont chauffer, je te le dis !

Les claques fortes se ramassent à la pelle,
Tu vois je n'ai pas oublié.
Les claques fortes se ramassent à la pelle,
Les petits coups de martinet aussi.

Tes yeux larmoyants, peu m’importe,
Il n’est pas question que j'oublie.
Tu vois, je n'ai pas oublié,
Les mauvais coups que tu m’as faits...

C'est une fessée, oui, il me semble,
Bien méritée, et tu le sais.
Je le vois : maintenant tu trembles,
C’est mérité et tu le sais.
On récolte souvent ce qu’on sème,
Et parfois ça peut faire du bruit.
Maintenant, penche-toi sur la table
Pour être vertement punie.

Feuilles mortes

 

C'est une fessée, oui, il me semble,
Bien méritée, et tu le sais.
Je le vois : maintenant tu trembles,
C’est mérité et tu le sais.
On récolte souvent ce qu’on sème,
Et parfois ça peut faire du bruit.
Maintenant, penche-toi sur la table
Pour être vertement punie.

Posté par Professeur Max à 13:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 septembre 2015

Education musicale (apprendre les chansons du répertoire) : "La Fessée à Mille Mains"

Les étudiants sont invités à participer massivement à la chorale de l'Institut.

Chorale

Voici l'une des chansons inscrites au répertoire:

La Fessée à Mille Mains

Au premier coup de la fessée
Je le vois : tu frémis déjà
Au premier coup de la fessée
Tu ressens un je ne sais quoi…
Et ma main qui bat la mesure
Ma main qui module ton émoi
Et ma main qui bat la mesure
Accélère, accélère le pas

Une fessée à une main
C’est une mise en train
Sur ton arrière-train
Quelques aller-retours
Bien légers, pas trop lourds
Mais c'est plutôt taquin !
Une fessée à deux mains
C'est beaucoup plus malin
Et même beaucoup plus fin
Mais tout aussi coquin
Qu'une fessée à une main
Une fessée et à demain !

Fessée à mille mains


Une fessée à quatre mains
Alors là, c’est certain
Ce n’est pas anodin
Mais encore plus divin
Qu'une fessée à une main
Et puis on passe à vingt !
Une fessée à vingt mains
Une fessée à vingt mains
C’est un vrai tambourin

Vibrant et bien sonore
Dont la peau se colore
D’un rouge bien carmin
Une fessée à mille mains
Une fessée à mille mains
Une fessée à mille mains
Ca va faire du tintouin
Réveiller les voisins
Dans tout le patelin
Une fessée à mille mains
Une fessée à mille mains
Une fessée à mille mains
C’est un tonneau de vin
Véritable festin
Qu’on déguste sans faim

Toute ressemblance avec "La Valse à Mille Temps" de Jacques Brel ne serait pas totalement fortuite .

Posté par Professeur Max à 16:44 - - Commentaires [18] - Permalien [#]