10 juin 2017

La symétrie

Il est temps de rendre hommage à un maître, que dis-je un maître, un génie , inspirateur des grands mathématiciens et géomètres modernes : je veux parler, vous l’aurez deviné sans doute, du grand Ithan Lappodeffes.

Ithan Lappodeffes qui a vécu au Podukukistan est en effet le premier à avoir effleuré, disons même touché du doigt, l’axe de symétrie !

Il est parti d’une figure géométrique quelconque, comme celle-ci:

figure sans axe

Et il a su tracer ce fameux axe qui sépare la figure en deux parties superposables.

figure avec axe

Notons qu’en podukukistanais, l’axe de symétrie se nomme la Réddhuku, ce qui, convenons-en,  est moins long et plus facile à prononcer.

 

Petit exercice d’application :

Dans le dessin ci-dessous, saurez-vous trouver le symétrique de la figure A , parmi les trois solutions proposées ( B, C ou D) ?

ABCD

Merci d’argumenter vos propositions.

Posté par Professeur Max à 00:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 juin 2017

Toutes ensembles, toutes ensembles, oui !

Nous interrompons nos programme pour un bulletin spécial. mxlgtQue se passe-t-il à l’Institut du Professeur Max?

 

La situation est confuse, les plus folles rumeurs circulent : selon certaines sources, un groupe d’étudiantes très remontées se serait introduit de force dans le bureau du directeur et retiendrait le malheureux professeur en otage. Notre envoyée spéciale, la délicate Amarande est sur place.

Amarande : Oui, je suis sur place, et je peux vous dire qu’ici , la situation est très tendue. J’ai avec moi, plusieurs étudiantes qui ne cachent plus leur exaspération.

 

Mesdemoiselles, quelle est la nature de vos revendications ?

Mélusine : Nous dénonçons la politique coercitive du directeur !

Amarande : Trop de sanctions ? de punitions ?

Margot : Trop de fessées ! On en a ras-le-cul !

Vitrine IPM avec banderole

Amarande : Donc vous réclamez quoi ? Une abolition ? …Un moratoire ?

Fanny : C’est qui, Toire ?

Dorothée : Toire, on le connaît pas ! On n’a aucune raison de vouloir sa mort !

Amarande : Vous voulez la suppression définitive des fessées ?

Léa : Euh… définitive ? Faut pas exagérer !

Miss Tigresse : Quand même pas ! On n’est pas des extrémistes… On en veut un peu moins, c’est tout !

Myrtille : C’est ça : on veut privilégier la qualité , pas la quantité !

Elsa : Et puis, on veut être punies pour des vrais motifs !

Lulu Kouët’h : On en a marre des motifs pourris !

Amarande : Comme vous pouvez le constater, la colère gronde… Ah ! On m’annonce que la situation est en train de bouger : une délégation a été reçue ; les échanges ont été vifs mais chaleureux et, après une mise à plat, un accord serait sur le point d’être signé !

signtrccrd

Posté par Professeur Max à 23:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mai 2017

Les conséquences

Absence du professeur de philosophie. C’est donc Max qui assure le cours.

Toute la classe est attentive et studieuse.

Toute ? Non. Là-bas, loin , tout au fond de la classe , trois petites effrontées résistent encore et toujours à l’écoute et à la concentration !

Il y a Fanny la Chipie Masquée, Lulu Kouët’h et Miss Tigresse.

Fanny et Miss Tigresse s’affrontent au morpion tandis que Lulu leur commente le cours.

Morpion

« D’habitude c’est sympa, la philo !

- Sympa, mon cul, oui ! réplique Miss Tigresse

- Mais le dino, il est relou !

- C’est quoi, le dino ? demande Fanny

- C’est le vieux Max ! C’est un dinosaure… minimum. »

Miss Tigresse et Fanny pouffent. Max, qui écrivait au tableau, se retourne et fronce les sourcils. Lulu murmure entre ses dents :

« Chut ! Vous allez nous faire repérer ! Déjà que je suis dans le collimateur …

- Pourquoi ? interroge Fanny.

- Parce que, dans le dernier devoir, il m’avait demandé de citer les noms de grands pédagogues ; j’ai bien senti qu’il voulait que je parle de lui…

- Et alors ?

- Alors , j’ai cité tous les noms que je connaissais, sauf lui ! Apparemment, ça l’a vexé, le pauvre chou !

- Ça sent le prof désespéré en quête de reconnaissance, s’esclaffe Miss Tigresse

- Il mériterait qu’on se mette à trois pour lui en filer une b…commence Fanny.

- Très intéressante, votre approche ! Quel rapport avec le sujet du cours ? »

La voix de Max vient de résonner dans la salle. Elles ne l’avaient pas vu et il se trouve debout derrière elles. Un silence assourdissant s’installe.

Fanny est devenue toute rouge, Lulu Kouët’h  prend un air détaché, et Miss Tigresse garde la tête baissée. Tous les regards sont tournés vers elles, dans l’attente de leur réponse… qui ne vient pas.

Max reprend :

« D’ailleurs, rappelez-moi quel est le sujet du cours ?

- …

- Le sujet, c’était : Jusqu’à quel point doit-on assumer les conséquence de ses actes ? Puisque vous semblez très inspirées, je vous attends toutes les trois à 18 heures dans mon bureau avec vos copies. »

Il les regarde à tour de rôle. Elles soutiennent le regard, mais restent silencieuses.

Alors il leur présente la paume de sa main droite bien ouverte et ajoute :

« Et je vous conseille bien amicalement de me rendre un excellent travail ! »

cnsqnc2

Y aura-t-il quelqu'un pour aider ces malheureuses étudiantes innocentes?

Posté par Professeur Max à 19:30 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mai 2017

Gouverner par ordonnances

Ah si tout pouvait se régler par ordonnances ! Comme ça serait pratique!

ConsultL'Institut qui se veut à la pointe de la modernité va tester  cette nouvelle méthode:

ordncMouais ... A voir à l'usage!

 

Posté par Professeur Max à 17:53 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mai 2017

Dictée ... corrigée!

Voici donc l'heure du verdict!

lcorth

Cinq copies ont été sélectionnées.

- Copie n°1 : celle de Dita

Dita corrigée

Une belle copie malgré quelques petites fautes sur les homonymes et les accords.  Il manque aussi deux mots. Je suis prêt, chère Dita, à vous donner les coups de main dont vous avez besoin .

 

Copie n° 2 : celle de Lio

Liocodim

Lio a fait d'énormes progrès en orthographe grâce à la pédagogie dite de "la caressante". Cette méthode porte ses fruits. Il convient de la poursuivre : un mot manquant, une erreur d'homonyme, et un mot mal entendu. Les efforts de Lio méritent d'être encouragés et soutenus. Je m'y emploierai, Lio: tu peux compter sur moi.

 

Copie n° 3 : celle de Peter

ptcrdim

Peter est un artiste! Il nous a remis une spendide copie qui mérite de figurer au palmarès. Bon, il y a un mot oublié et une petite faute d'accord. Tout cela n'est pas bien grave. Cher Peter, vous irez montrer votre travail à  Madame Charlotte. Sans doute fera-t-elle preuve d'indulgence...

 

Copie n° 4 : celle de Misty

mstcor

Misty a réussi le sans faute! Elle obtient les félicitations du jury ! Misty, tu passeras à mon bureau : une récompense surprise t' y attend !

Copie n° 5 : celle de LM

CpblchIl s'agit là d'une insolence carractérisée de la part de LM ; sous cette signature énigmatique se cache La chipie Masquée, ou plus exactement La redoutable chipie Masquée. Cette impertinence fera l'objet d'un recadrage cuisant en temps utile.

Copie n° 6 : celle de M...

MyrtilleChère M... il va falloir qu' on parle...

 

Et merci à tous pour votre participation !

Posté par Professeur Max à 18:17 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,


10 mai 2017

Dictée!

Voici une dictée facile !

J'espère qu'il n'y aura aucune faute!

Capture

Vous voudrez bien me remettre le texte de la dictée, de préférence manuscrite, en utilisant la commande "contacter l'auteur" en haut et à droite.

Vous pouvez bien entendu poster des commentaires (par exemple pour me remercier...) mais vous ne devrez pas y faire figurer le texte de la dictée!

Les productions seront publiées.

Pour commencer la dictée, veuillez cliquer sur le lien vidéo ci-dessous.

 

 

 

Posté par Professeur Max à 17:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

05 mai 2017

Mode de printemps

CrChmsJpsdim

Ce chemisier glamour à manche courte, lavable à 40°, vous ravira par son charme à la fois classique et tendance .

La petite touche d’élégance pour une étudiante qui se respecte se fera par le choix de cette splendide cravate vermillon.

 

Cette jupe donne une agréable sensation de légèreté, grâce à son effet plissé.

 

CltChstdim

Craquez pour cette culotte 100% coton. Sa douceur sera une véritable caresse sur une peau parfois cuisante.

 

Découvrez ces longues chaussettes, assorties à la cravate. En fil d’Ecosse majoritaire, elle vous apporteront une sensation de confort infini tout au long de la journée.

Posté par Professeur Max à 15:35 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 mai 2017

Joli mois de mai

Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent
Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent
Où les fleurs volent au vent
Si jolies mignonnes
Où les fleurs volent au vent
Si mignonnement

jlimsdird


La fille du borgne s'en va
S'en va les ramassant
La fille du borgne s'en va
S'en va les ramassant
S'en va les ramassant
Si jolies mignonnes
S'en va les ramassant
Si mignonnement

Elle en ramasse tant
Qu'ça plaît aux mécontents
Elle en ramasse tant
Qu'ça plaît aux mécontents
Qu'ça plaît aux mécontents
Si jolies mignonnes
Qu'ça plaît aux mécontents
Si mignonnement

mgtngrd



Si vous ne m’aimez pas
Z’avez qu’à voter blanc
Si vous ne m’aimez pas
Z’avez qu’à voter blanc
Z’avez qu’à voter blanc
Si jolies mignonnes
Z’avez qu’à voter blanc
Si mignonnement

Tenez tenez dit-elle
Tenez voici d’l’argent
Tenez tenez dit-elle
Tenez voici d’l’argent
Tenez voici d’l’argent
Si jolies mignonnes
Tenez voici d’l’argent
Si mignonnement

Vous n’en aurez plus guère
Quand je s’rai présidente
Vous n’en aurez plus guère
Quand je s’rai présidente
Quand je s’rai présidente
Si jolies mignonnes
Quand je s’rai présidente
Si mignonnement

Posté par Professeur Max à 12:11 - Commentaires [10] - Permalien [#]

27 avril 2017

Histoire du ceinturon

Voilà un accessoire vestimentaire dont on ne saurait se passer !

Il ne se contente pas de structurer l’habillement : il met en valeur et modifie l’aspect de la silhouette.

Cntrmx

Il est apparu à l’aube du moyen-âge avec tour à tour des fonctions esthétiques ou utilitaires. A la renaissance, il devient un objet de reconnaissance sociale. Puis il se popularise et se généralise à toutes les couches de la société à partir de la révolution industrielle.

CeintureLipp

Le ceinturon est très en vogue à l’Institut et utilisé régulièrement dans l’enseignement !

pntcntr

Posté par Professeur Max à 18:18 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

20 avril 2017

L'histoire dont vous êtes l'héroïne !

1. Cette fois ça y est ! Vous ne pouvez plus reculer … Vous êtes face à la porte du bureau directorial… Vous hésitez encore, mais vous savez que vous n’avez plus le choix. Alors, timidement, vous frappez… doucement, discrètement.

Toc Toc

Pendant quelques centièmes de secondes vous caressez l’idée que peut-être, il n’y a personne, que vous pourrez finalement tourner les talons et vous en allez… tranquillement.

« Entrez ! »

La voix est forte, calme mais autoritaire.

 

Vous choissez d’entrer, allez au paragraphe 3.

Vous choisissez de repartir, allez au paragraphe 2.

 

2. Vous faites demi-tour et vous commencez à vous éloigner à pas de loup. Vous entendez la porte s’ouvrir.

« Bonjour ! Où allez-vous comme ça ? Entrez ! Et dépêchez-vous, je vous attends ! »

Allez au paragraphe 3

 

3. Vous entrez dans le bureau jaune. Sur le mur de droite, un pupitre fait face à un petit tableau noir. A gauche, un canapé avec quelques coussins. En face de vous, un petit bureau, sur le petit bureau, un martinet négligemment abandonné, et derrière le petit bureau, assis, le directeur de l’Institut.

Il vous regarde approcher, d’un air sévère.

« Vous savez pourquoi vous êtes ici? »

Si vous répondez oui , allez au paragraphe 5

Si vous répondez non, allez au paragraphe 4

 

4. « Eh bien, vous n’allez pas tardez à le savoir ! »

Allez au paragraphe 5

 

jedroldm

5. « Je crois que vous avez une enveloppe pour moi ?

Vous acquiescez.

« Et vous attendez quoi pour me la donner ? »

En esquissant un petit sourire de contrition, vous lui tendez l’enveloppe.

Il s’en saisit, et l’ouvre proprement. Vous en profitez pour regarder ses mains : elles sont puissantes et précises. Vous les imaginez déjà en action et vous sentez des fourmillements au creux des reins.  Il ajuste ses lunettes et prend connaissance du contenu en hochant la tête. Il pose la feuille sur son bureau et vous regarde d’un air consterné.

Vous vous tortillez nerveusement  dans l’attente d’un verdict qui ne vous laisse guère de doutes.

« Ce que je viens de lire est assez explicite : il est question d’écarts de conduite, d’insolence, d’impertinence, d’effronteries, de gamineries, de caprices réitérés , et j’en oublie !

- Mais…

- Permettez ! Je ne vous ai pas donné la parole. Je suppose que vous vous doutez de la punition qui vous attend ? »

Si vous répondez oui , allez au paragraphe 7

Si vous répondez non, allez au paragraphe 6

 

6. « Vous allez recevoir une fessée, mademoiselle ! Une bonne fessée pour vous punir de vos débordements. Une fessée, dont, je l’espère, le souvenir vif et cuisant vous aidera à ne pas retomber dans ces travers puérils ! »

Allez au paragraphe 8

 

7. « Alors, dites-le !

- …

- Je n’ai pas entendu ! »

La mort dans l’âme, vous parvenez à articuler « Une fessée ? » d’un ton plaintif.

Il sourit pour vous montrer qu’il est satisfait de votre réponse. Et il poursuit :

Allez au paragraphe 6

 

8. Il se lève et se dirige vers le canapé. Il s’assoit  et tapote ses genoux en vous regardant.

Vous acceptez le sort qui vous est destiné, allez au paragraphe 10.

Vous tentez d’argumenter, allez au paragraphe 9.

 

Travail pour les étudiants : écrire les paragraphe 9, 10 et plus si t'as fini tôt.

Merci

 

 

 

Posté par Professeur Max à 19:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]