16 juin 2017

Un cap difficile

Je reviens de chez mon médecin . Excellente nouvelle : elle va très bien ; elle est même en pleines formes !

Dctf

Accessoirement, elle me trouve également en bonne santé, malgré…

« Malgré quoi , Docteur ?

- Vous avez un cap difficile à passer, Max. Dans quelques jours …

- Je sais bien, Docteur ! Si vous croyez que c’est facile !

- Je vais vous faire une petite ordonnance, mon vieux…

- D’accord pour l’ordonnance. Mais si vous pouviez éviter de m’appeler mon vieux

Mxcnslt

- Pour passer ce cap, vous commencez par vous faire offrir des petits cadeaux d’anniversaire…  Oh pas des somptueux présent ! Non, juste des petites attentions : un étudiant vous fait un joli dessin, tel autre un gentil poème, telle autre vous dédicace la photo de ses fesses… Vous publiez tout ça sur votre blog… Et ensuite, vous pouvez claquer tranquille !

- Ouais… non euh, je ne suis pas pressé, en fait.

- C’est la suite du traitement, Max : il faut claquer ! Claquer des culs ! Des petits, des gros, des ronds,  des rebondis, des rebelles, des sensuels, des tendres, des fermes, des culs matures, des jeunes, des clairs, des foncés, des serrés, des ouverts, des lisses, des veloutés ! Que ça crépite, que ça chauffe ! Donnez-leur de la couleur, Max ! Que ça rosisse, que ça rougisse, que ça applaudisse, que ça feudartifisse, Max ! Et là, je vous garantis que vous allez trouver une seconde jeunesse !

- Merci Docteur ! Je vais commencer le traitement sans tarder, foi de Max ! »

cnclanv

Posté par Professeur Max à 16:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


11 avril 2017

Une tragédie, suite et fin!

Acte 2

(Myrtille entre prudemment dans le bureau de Max)

Myrtille

Bonjour Max. On m’a dit que tu voulais me voir ?

C’est que, vois-tu, j’aimerais mieux un autre soir :

Mon lavabo est bouché ; j’attends le plombier !

Max

Le plombier attendra pour déboucher l’évier !

Myrtille

C’est le lavabo…

Max

                        L’évier ou le lavabo,

C’est du pareil au même, kif-kif bourricot

Il paraît que tu t’es plaint auprès de  Charlotte ?

Myrtille

Oh ! C’était pour rire ! Une blague rigolote…

Max

Très drôle, en effet, j’ai beaucoup ri… Néanmoins…

Myrtille

Il te manque un nez ? ça ne se voit pas… de loin !

Max

Eh bien ! Puisque tu aimes la plaisanterie,

Je te rassure :  tu vas être bien servie,

Je vais devoir, à mon grand regret, te punir !

Nous verrons si tu as toujours envie de rire

Mr1dm

Myrtille

Je ne crois pas…. que ce soit à ton grand regret !

Et puis d’ailleurs, à mon tuteur, je me plaindrai !

Max

Ton tuteur vient de m’envoyer un SMS

Dans lequel il consent à ce que je te fesse !

Et ne me dis pas que tu n’es pas au courant :

Tu étais en copie !

Myrtille

                                    Max ! Tu n’es pas prudent,

Et pas soigneux, non plus : tu as laissé traîner

Ta caressante ! Tu prends des risques insensés

Max

(l’entraînant vers le canapé)

Assez discuté ! Je t’attends sur mes genoux !

Myrtille

Alors, pas plus de deux ou trois claques, hein ? C’est tout ?

Aïe !

Max

Mais… tu as conscience que c’est mérité ?

Myrtille

Oui mais c’est pas juste … C’était pour rigoler…

Hé ! Mais … tu ne vas pas baisser le pantalon !

Mon tuteur ne veut pas : quand il dit non, c’est non !

Max

Ton tuteur est d’accord pour la fessée cul nu !

C’était écrit dans le texto que tu as lu !

Mr2dm

Myrtille

Ouille ! Là je crois que je suis assez punie !

Regarde mes fesses : je sens qu’elles ont rougi !

Max

(examinant attentivement le derrière de Myrtille)

Elles sont rouges en effet, mais elles ont besoin

Pour que ce soit parfait, d’un complément de soins !

C’est étrange … je ne vois plus la caressante !

Myrtille

Je te l’ai dit : c’était une idée imprudente

De la laisser ainsi seule sans surveillance !

Si je la retrouve j’aurai des circonstances

Atténuantes ?

Max

                        Non mais je vais me fâcher

Si tu ne dis pas où est-ce que tu l’as cachée !

Myrtille

Elle est sous …

Max

Pardon ?

Myrtille

                        Elle est sous le canapé…

Je crois qu’elle a glissé malencontreusement !

Max

Je vais cingler malencontreusement tes fesses !

(La caressante entre en action)

Myrtille

Aïe aie ! Max ! Pardon pour mon indélicatesse !

Je regrette !

Max

                        Tes regrets sont-ils bien sincères ?

Myrtille

Oh oui ! J’ai été convaincue par les lanières !

Max

Soit ! Je te pardonne : tu peux te rhabiller.

Myrtille

Merci! Je promets de ne pas recommencer…

Max

Comme quoi la leçon a été profitable !

Myrtille

(bas)

…Avant deux ou trois jours si je m’en sens capable !

Crssnt

 

Posté par Professeur Max à 17:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,