01 juin 2017

Toutes ensembles, toutes ensembles, oui !

Nous interrompons nos programme pour un bulletin spécial. mxlgtQue se passe-t-il à l’Institut du Professeur Max?

 

La situation est confuse, les plus folles rumeurs circulent : selon certaines sources, un groupe d’étudiantes très remontées se serait introduit de force dans le bureau du directeur et retiendrait le malheureux professeur en otage. Notre envoyée spéciale, la délicate Amarande est sur place.

Amarande : Oui, je suis sur place, et je peux vous dire qu’ici , la situation est très tendue. J’ai avec moi, plusieurs étudiantes qui ne cachent plus leur exaspération.

 

Mesdemoiselles, quelle est la nature de vos revendications ?

Mélusine : Nous dénonçons la politique coercitive du directeur !

Amarande : Trop de sanctions ? de punitions ?

Margot : Trop de fessées ! On en a ras-le-cul !

Vitrine IPM avec banderole

Amarande : Donc vous réclamez quoi ? Une abolition ? …Un moratoire ?

Fanny : C’est qui, Toire ?

Dorothée : Toire, on le connaît pas ! On n’a aucune raison de vouloir sa mort !

Amarande : Vous voulez la suppression définitive des fessées ?

Léa : Euh… définitive ? Faut pas exagérer !

Miss Tigresse : Quand même pas ! On n’est pas des extrémistes… On en veut un peu moins, c’est tout !

Myrtille : C’est ça : on veut privilégier la qualité , pas la quantité !

Elsa : Et puis, on veut être punies pour des vrais motifs !

Lulu Kouët’h : On en a marre des motifs pourris !

Amarande : Comme vous pouvez le constater, la colère gronde… Ah ! On m’annonce que la situation est en train de bouger : une délégation a été reçue ; les échanges ont été vifs mais chaleureux et, après une mise à plat, un accord serait sur le point d’être signé !

signtrccrd

Posté par Professeur Max à 23:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,