Institut du Professeur Max

20 avril 2017

L'histoire dont vous êtes l'héroïne !

1. Cette fois ça y est ! Vous ne pouvez plus reculer … Vous êtes face à la porte du bureau directorial… Vous hésitez encore, mais vous savez que vous n’avez plus le choix. Alors, timidement, vous frappez… doucement, discrètement.

Toc Toc

Pendant quelques centièmes de secondes vous caressez l’idée que peut-être, il n’y a personne, que vous pourrez finalement tourner les talons et vous en allez… tranquillement.

« Entrez ! »

La voix est forte, calme mais autoritaire.

 

Vous choissez d’entrer, allez au paragraphe 3.

Vous choisissez de repartir, allez au paragraphe 2.

 

2. Vous faites demi-tour et vous commencez à vous éloigner à pas de loup. Vous entendez la porte s’ouvrir.

« Bonjour ! Où allez-vous comme ça ? Entrez ! Et dépêchez-vous, je vous attends ! »

Allez au paragraphe 3

 

3. Vous entrez dans le bureau jaune. Sur le mur de droite, un pupitre fait face à un petit tableau noir. A gauche, un canapé avec quelques coussins. En face de vous, un petit bureau, sur le petit bureau, un martinet négligemment abandonné, et derrière le petit bureau, assis, le directeur de l’Institut.

Il vous regarde approcher, d’un air sévère.

« Vous savez pourquoi vous êtes ici? »

Si vous répondez oui , allez au paragraphe 5

Si vous répondez non, allez au paragraphe 4

 

4. « Eh bien, vous n’allez pas tardez à le savoir ! »

Allez au paragraphe 5

 

jedroldm

5. « Je crois que vous avez une enveloppe pour moi ?

Vous acquiescez.

« Et vous attendez quoi pour me la donner ? »

En esquissant un petit sourire de contrition, vous lui tendez l’enveloppe.

Il s’en saisit, et l’ouvre proprement. Vous en profitez pour regarder ses mains : elles sont puissantes et précises. Vous les imaginez déjà en action et vous sentez des fourmillements au creux des reins.  Il ajuste ses lunettes et prend connaissance du contenu en hochant la tête. Il pose la feuille sur son bureau et vous regarde d’un air consterné.

Vous vous tortillez nerveusement  dans l’attente d’un verdict qui ne vous laisse guère de doutes.

« Ce que je viens de lire est assez explicite : il est question d’écarts de conduite, d’insolence, d’impertinence, d’effronteries, de gamineries, de caprices réitérés , et j’en oublie !

- Mais…

- Permettez ! Je ne vous ai pas donné la parole. Je suppose que vous vous doutez de la punition qui vous attend ? »

Si vous répondez oui , allez au paragraphe 7

Si vous répondez non, allez au paragraphe 6

 

6. « Vous allez recevoir une fessée, mademoiselle ! Une bonne fessée pour vous punir de vos débordements. Une fessée, dont, je l’espère, le souvenir vif et cuisant vous aidera à ne pas retomber dans ces travers puérils ! »

Allez au paragraphe 8

 

7. « Alors, dites-le !

- …

- Je n’ai pas entendu ! »

La mort dans l’âme, vous parvenez à articuler « Une fessée ? » d’un ton plaintif.

Il sourit pour vous montrer qu’il est satisfait de votre réponse. Et il poursuit :

Allez au paragraphe 6

 

8. Il se lève et se dirige vers le canapé. Il s’assoit  et tapote ses genoux en vous regardant.

Vous acceptez le sort qui vous est destiné, allez au paragraphe 10.

Vous tentez d’argumenter, allez au paragraphe 9.

 

Travail pour les étudiants : écrire les paragraphe 9, 10 et plus si t'as fini tôt.

Merci

 

 

 

Posté par Professeur Max à 19:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


11 avril 2017

Une tragédie, suite et fin!

Acte 2

(Myrtille entre prudemment dans le bureau de Max)

Myrtille

Bonjour Max. On m’a dit que tu voulais me voir ?

C’est que, vois-tu, j’aimerais mieux un autre soir :

Mon lavabo est bouché ; j’attends le plombier !

Max

Le plombier attendra pour déboucher l’évier !

Myrtille

C’est le lavabo…

Max

                        L’évier ou le lavabo,

C’est du pareil au même, kif-kif bourricot

Il paraît que tu t’es plaint auprès de  Charlotte ?

Myrtille

Oh ! C’était pour rire ! Une blague rigolote…

Max

Très drôle, en effet, j’ai beaucoup ri… Néanmoins…

Myrtille

Il te manque un nez ? ça ne se voit pas… de loin !

Max

Eh bien ! Puisque tu aimes la plaisanterie,

Je te rassure :  tu vas être bien servie,

Je vais devoir, à mon grand regret, te punir !

Nous verrons si tu as toujours envie de rire

Mr1dm

Myrtille

Je ne crois pas…. que ce soit à ton grand regret !

Et puis d’ailleurs, à mon tuteur, je me plaindrai !

Max

Ton tuteur vient de m’envoyer un SMS

Dans lequel il consent à ce que je te fesse !

Et ne me dis pas que tu n’es pas au courant :

Tu étais en copie !

Myrtille

                                    Max ! Tu n’es pas prudent,

Et pas soigneux, non plus : tu as laissé traîner

Ta caressante ! Tu prends des risques insensés

Max

(l’entraînant vers le canapé)

Assez discuté ! Je t’attends sur mes genoux !

Myrtille

Alors, pas plus de deux ou trois claques, hein ? C’est tout ?

Aïe !

Max

Mais… tu as conscience que c’est mérité ?

Myrtille

Oui mais c’est pas juste … C’était pour rigoler…

Hé ! Mais … tu ne vas pas baisser le pantalon !

Mon tuteur ne veut pas : quand il dit non, c’est non !

Max

Ton tuteur est d’accord pour la fessée cul nu !

C’était écrit dans le texto que tu as lu !

Mr2dm

Myrtille

Ouille ! Là je crois que je suis assez punie !

Regarde mes fesses : je sens qu’elles ont rougi !

Max

(examinant attentivement le derrière de Myrtille)

Elles sont rouges en effet, mais elles ont besoin

Pour que ce soit parfait, d’un complément de soins !

C’est étrange … je ne vois plus la caressante !

Myrtille

Je te l’ai dit : c’était une idée imprudente

De la laisser ainsi seule sans surveillance !

Si je la retrouve j’aurai des circonstances

Atténuantes ?

Max

                        Non mais je vais me fâcher

Si tu ne dis pas où est-ce que tu l’as cachée !

Myrtille

Elle est sous …

Max

Pardon ?

Myrtille

                        Elle est sous le canapé…

Je crois qu’elle a glissé malencontreusement !

Max

Je vais cingler malencontreusement tes fesses !

(La caressante entre en action)

Myrtille

Aïe aie ! Max ! Pardon pour mon indélicatesse !

Je regrette !

Max

                        Tes regrets sont-ils bien sincères ?

Myrtille

Oh oui ! J’ai été convaincue par les lanières !

Max

Soit ! Je te pardonne : tu peux te rhabiller.

Myrtille

Merci! Je promets de ne pas recommencer…

Max

Comme quoi la leçon a été profitable !

Myrtille

(bas)

…Avant deux ou trois jours si je m’en sens capable !

Crssnt

 

Posté par Professeur Max à 17:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mars 2017

Une Chipie Verte

Une petite comptine à apprendre et à réciter (avec le ton !)

Partoche2

 

 

Une chipie verte

Course dans l'herbe

 

Qui courait dans l'herbe

 

Je l'attrape par les ch’veux,

 

Je la montre à ces messieurs

 

 

 

Ces messieurs me disent :

 

Claquez-lui les fesses,

 

Avec robustesse,

 

Elle deviendra sage

Montre à ces messieurs

 

Comme une image.

 

 

 

Je la mets sur mes genoux

 

Elle commence à faire la moue

 

Je retrousse sa jupette,

 

Là , elle devient inquiète

otk

 

Je lui baisse la culotte,

 

Alors elle a les chocottes  …

 

 

 

 

Une Chipie Verte

 

 

 

 

Posté par Professeur Max à 23:59 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mars 2017

Rock'nRoll

 A l’occasion de la disparition de Chuck Berry, l’Institut tient à lui rendre hommage en célébrant le rock’n roll.

Le rock’n roll, c’est une tempo, une pulsation , une rythmique !

Rythme et tempo

 Le rock’n roll, c’est aussi une puissance vocale ! A travers cette voix, passent des torrents d’émotion !

Puissance vocale

 

Voici le petit clip réalisé par nos étudiants en hommage au grand Chuck :

« Fanny be good »

Fanny Be Good

Posté par Professeur Max à 19:15 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mars 2017

L'interview de Max

Amarande : Professeur Max, je suis Amarande du magazine Voili-Voilou.  Votre Institut se targue d'avoir d’excellents résultats…Mais qu’en est-il réellement ? Et surtout, que répondez-vous aux accusations graves dont vous faites l’objet ?

interv1

Max : Des accusations ?

Amarande : Nous comptons publier un article  dans notre prochaine édition dans lequel nous allons faire éclater au grand jour le scandale de votre institut … le Maxgate !

Max : Le Maxgate ????

Amarande : Nous disposons de témoignages accablants sur certaines méthodes immorales et perverses pratiquées dans votre établissement et notamment par le triste individu qui le dirige…

Max : Le triste euh … c’est de moi qu’il s’agit, là ?

Amarande : Absolument ! On parle de fessées déculottées, de coups de martinet, de mises au coin humiliantes…

Max : Vraiment? Qui vous a parlé de tout ça ?

Amarande : Mes sources préfèrent garder l’anonymat par peur des représailles. Je n’aurai qu’une question, Professeur Max. Confirmez-vous que ces sinistres pratiques sont monnaies courantes dans votre institut ?

Max : Non.

Amarande : Donc, vous niez tout en bloc ? C’est votre système de défense ?

Max : Approchez-vous, je vais vous expliquer.

Amarande : Je suis curieuse d’entendre vos explications… mais… qu’est-ce que vous faites ? Je ne vous permets pas !

Interv2

Max : Alors, comme ça, je donnerais des fessées à mes étudiantes ?

Amarande : Comme ça, je ne sais pas… Aïe !

Max : Ah? Vous ne savez pas, en fait…

Amarande : Si si ! ouh!  Enfin non, je veux dire…

Max : Ah oui, pardon ! Vous avez parlé de fessées… déculottées , me-semble-t-il ?

Amarande : Hein ? Ah non ! On a sans doute beaucoup exagéré… Arrêtez!

Max : C’est juste pour voir si nous sommes bien d’accord : on prétend que je claque les fesses nues de mes étudiantes ?

Amarande : Aïe ! Ouille ! Je n’en suis plus très sûre…

Max : C’est bizarre, ce genre de rumeur ? Vous ne trouvez pas ?

Amarande : Si si ! Ce sont des rumeurs infondées ! Je n’en ferai pas état, je vous le promets ! Aaah !

Max : Ah mais oui ! J’oubliais :  les coups de martinet !

Amarande : Non non, ce sont des ragots ! Aaaah J’en suis certaine, maintenant ! N’attendez pas de moi que je colporte …

Max : Et la mise au coin cul nu ! Sérieusement, vous m’en croyez capable ?

Amarande : Pas .. pas du tout, monsieur Max ! Vous m’avez convaincue ! Parole d'honneur! Ce ne sont que d’immondes calomnies !

Max : Bon … autre chose ?

Amarande : Non non ! c’est parfait !

Max : Vous avez ce qu’il faut pour rédiger votre article ?

Amarande : Tout à fait ! Je vais mettre en avant les fantastiques progrès de vos étudiantes ! Vos réussites pédagogiques ! Elles sont incontestables !  Promiiiiiiiis ! Jurééééééééé ! Craché !

Max : Eh bien voili voilou ! Je suis ravi d’avoir pu répondre à vos questions ! Vous avez bien noté toutes mes réponses ?

Amarande : Oui oui, elles sont bien … imprimées ! Merci monsieur Max, de m’avoir apporté toutes ces précisions !

Max : De rien , tout le plaisir a été pour moi, chère Amarande. Revenez quand vous voulez.

cvrtrmgz

 

 

Posté par Professeur Max à 17:27 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 mars 2017

Journée des femmes

En cette journée du  8 mars, l’Institut tient à rappeler qu’il met en toute occasion les étudiantes au premier plan.

PrmPlDm

Mais l'Institut compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances entre les femmes et les hommes. À cette fin, il veille à favoriser, à tous les niveaux, la mixité et l'égalité.

Aucun traitement de faveur : les mêmes avantages sont accordés à chacun, quel que soit son sexe.

Dvmn

Posté par Professeur Max à 14:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2017

Les propositions des candidats

Il est bon de connaître les différents programmes des candidats à l'élection présidentielle avant de mettre son bulletin dans l'urne .

elct

Nos professeurs d'éducation civique ont donc fait un résumé des propositions phares des principaux candidats:

 

Marine Le Paddle : propose la fessée sélective en fonction de la nationalité. Si vous n’êtes pas français de souche sur au moins 5 générations, vous allez en prendre une grosse qui va vous renvoyer sur les terres de vos ancêtres  !

 

François Fessillon : Déremboursement de l’arnica. Grosse déculottée pour les juges. Mais ce candidat est ouvert : il y aura toujours moyen de s’arranger en échange d’une petite aide pour lui ou sa famille dans le besoin.

 

Emmanuel Martinetcron : pour lui, c’est ni fesse droite, ni fesse gauche.

 

Benoît Hamontourdevousenmettreune : partisan de la fessée universelle, même pour celles et ceux qui n’ont rien fait.

 

Jean-Luc Melspankchon : propose de fesser les riches. Veut revaloriser le SMIC (Seuil minimum indicatif des coups).

Brvt

 

 

 

 

Vous allez pouvoir maintenant faire votre choix en connaissance de cause!

Posté par Professeur Max à 18:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 février 2017

V comme ....

V  comme Vermeer qui nous offre cette vision de la domestique dans l’arrière-cuisine préparant tranquillement  une délicieuse recette lactée .

 

lltrvarntdim

V comme Van Gogh et sa chambre toute simple, intime et reposante.

 

ChbrVGrd

A deux siècles d’écart, c’est le quotidien dans sa fraîcheur, sa candeur et sa sérénité qui se présente à nos yeux!

 

Travail pour les étudiants :

Les œuvres présentées ci-dessus ont été légèrement retouchées pour être en harmonie avec les principes de l’Institut.

Après les avoir analysés en profondeur, vous voudrez bien proposer un nouveau titre à chacun de ces tableaux.

Posté par Professeur Max à 18:29 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

13 février 2017

La hotline de l'Institut

"Bonjour

J’ai installé sur mon disque dur les applications suivantes :

Bêtises 2.0

Insolence 1.7

Or, depuis cette installation, j’ai remarqué la présence d’un programme indésirable : Fessée 4.1 . S’agit-il d’un virus ? En tous cas, il se déclenche automatiquement dès que je lance une des applications sus-mentionnées.

Ce programme chamboule mon système, modifie les propriétés graphiques (les couleurs virent vers le rouge vif)  et provoque une surchauffe anormale à l’arrière de l’appareil.

Je me retrouve bloquée pendant plusieurs minutes, dans l’impossibilité d’exécuter la moindre commande. Jusqu’à présent, j’ai pu récupérer les fichiers endommagés à l’aide de l’outil Arnica 7.8, mais depuis, je n’ose plus trop lancer mes applications favorites

 

Pouvez-vous m'aider ? Existe-t-il un moyen de désinstaller Fessée 4.1?

Une étudiante perplexe"

cmptlv

 

Posté par Professeur Max à 00:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

07 février 2017

Rédaction

Rédaction : A vos plumes !

Aujourd’hui, le thème est « La lutte contre les addictions »

 

A partir de l’image ci-dessous, vous voudrez bien rédiger une petite histoire, en répondant notamment aux questions suivantes :

Où se passe l’action ?

Qui sont les personnages ?

Que vient-il de se passer ?

Que va-t-il se passer ensuite ?

… Avec une morale de fin, bien entendu !

 

Entrmx2

Merci de présenter un travail soigné et original !

Posté par Professeur Max à 18:13 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,