Institut du Professeur Max

28 août 2016

Le test de passage

36° à l’ombre. Le soleil au zénith. L’air est sec, presque irrespirable. La ville semble accablée par tant de chaleur. Les rues sont presque vides. Au milieu de cette torpeur, un homme marche sur le trottoir, longeant les murs pour tenter de profiter du peu d’ombre disponible.

L’homme avance inexorablement vers sa destination : son bureau.

Après de longues semaines de vacances, le voici contraint de reprendre le chemin du travail où une lourde tâche l’attend. Seule concession à ce mois d'août caniculaire: pas de veste, pas de cravate et une chemise bariolée…

Il pénètre dans l’immeuble, passe sous le porche, serre la main du gardien, échange quelques mots et monte l’escalier et se dirige vers la salle de test.

La porte est ouverte. La salle est vaste et nue : un tableau, un bureau et un sofa. Sur le bureau, une étudiante est assise. Elle l’accueille avec un grand sourire.

 

LR2jpg

« Bonjour monsieur Maxou ! Vous avez passé de bonnes vacances ?

- Excellentes. Merci Léa. Et toi, as-tu bien révisé ?

- Un peu…

- J’espère que tu as pris la mesure de la situation, Léa ! Combien de fois as-tu redoublé ta première année ?

- Euh…

- Moi non plus , je ne sais plus ! Cette année, tes résultats étaient encore insuffisants pour passer dans la classe supérieure. Je suis revenu de vacances spécialement pour toi, pour te faire passer le test de la dernière chance ! Ne me déçois pas, Léa !

- Je suis prête pour le test , Monsieur Maxou.

- Et remonte-moi cette culotte !

- Oui Monsieur Maxou. »

Max demande à l’étudiante de s’installer, il lui donne une feuille et lui annonce qu’elle a cinq minutes.

Elle prend un air inspiré et complète la feuille. Certains items semblent lui poser plus de problèmes que d’autres.

A l’issue du temps imparti, Max ramasse la feuille. Il considère les réponses, sourit avec satisfaction à la vue des premières, puis son visage s’assombrit… il fronce les sourcils…

tstlhg

 

« Léa, le père de Louis XIII, enfin ! ça ne peut pas être Louis XIV ! 14 ça vient après 13, réfléchis un peu !

- Ben je sais pas moi ! Ils ne sont pas obligé de se suivre dans l’ordre !

- Si !

- Bon d’accord monsieur Maxou ! On met Louis XII ! Vous êtes content ?

- Non ! Je ne suis pas content ! Le père de Louis XIII, c’est Henri IV !

- Ah oui, mais si ils changent de prénoms à chaque fois, moi je…

- Et la capitale de la Mongolie, c’est Oulan Bator !

- Ah ! J’étais pas tombée loin… Reconnaissez-le, non?»

Après avoir pris une longue inspiration, Max la saisit par la main, l’entraîne vers le sofa et en un quart de seconde, elle se retrouve couchée en travers de ses genoux. D’un geste rageur, il retrousse la jupette, et fait glisser la culotte aux chevilles .

« C’était bien la peine… Je me doutais bien que ça finirait comme ça ! Aïe ! Bon, d’accord, l’histoire géo, c’était pas tout à fait ça ! Aoh ! Hé ! Vous tapez fort, monsieur Maxouuu ! ! Et la conjugaison, c’était bon, non ? Ouille ! Et les maaaaaaths ? C’était bien les maths ? Aïe aïe aïe ! »

RTNFL

 

Max ne répond pas. Il claque et reclaque avec vigueur le magnifique postérieur de Léa. Pendant qu’il s’active, il réfléchit à l’éventualité du passage en deuxième année de son étudiante. Certes, elle a encore des lacunes. Mais elle a de réels atouts, se dit-il, en admirant les superbes fesses qui rougissent de plus en plus.

Après d’interminables minutes, il la lâche enfin. Elle se relève en se frottant les fesses.

« Je peux remettre ma culotte, monsieur Maxou ?

- Oui, Léa.

- Je passe en deuxième année, monsieur Maxou ?

- Oui, Léa !

- Merci ! Je peux vous faire un bisou ?

- Oui Léa ! »

Elle dépose un chaste baiser sur la joue de Max et sort .

 

 

 

 

 

 

Posté par Professeur Max à 16:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


20 août 2016

Philosophie : l'oeuvre de Karl

Un lointain ancêtre du professeur Max, prénommé Karl, s’est penché sur la dure condition du fesseur, ce travailleur laborieux qui n’a que la force de sa main à opposer à la chipie qui dispose d’un large capital de séduction et de taquineries.

 

krlmx

« Fesseurs de toutes les chipies, unissez-vous ! » s’est écrié Karl Max pour réagir face à l’intolérable exploitation du fesseur par la chipie.

 Il est l'auteur de nombreux ouvrages dans lesquelles il a pu développer ses théories audacieuses.

mnfstrd

Capital

 

Pour sortir de cette lutte des classes, Karl Max ne préconise qu'une seule solution : la dictature du fessotariat !

Karlfss

Devoir pour le prochain cours :vous voudrez bien faire une analyse critique de la pensée de ce grand philosophe, en l'illustrant d'exemples concrets.

Posté par Professeur Max à 23:21 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

16 août 2016

Les jeux de l'été : mots fléchés

Continuons de nous divertir en attendant la rentrée...

mflvrs2

Et voici la solution proposée par Meluci:

SLTmflvrs2

Posté par Professeur Max à 12:43 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

08 août 2016

Les jeux de l'été : retrouve la bonne ombre!

Encore un petit jeu innocent pour se distraire pendant les vacances!

Voici le dessin original:

orgnlmbr

Laquelle de ces ombres est la bonne ?

ombr01

ombr02

ombr03

ombr04

ombr05

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A vous de jouer !

Posté par Professeur Max à 23:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

28 juillet 2016

L'imparfait du subjonctif

 

qstnfl

L'imparfait du subjonctif ne s'emploie plus guère qu'à l'écrit. On ne le trouve presque plus à l'oral. Cependant, l’Institut résiste encore et nos étudiants sont encouragés à l’utiliser lorsque c’est nécessaire.

Lorsque la principale est à l'imparfait ou au passé, il convient de répercuter cette marque du temps dans la subordonnée. On utilise alors l'imparfait du subjonctif.

 

 

          Exemple de dialogue entendu à l’Institut

    (on remarquera notamment les verbes savoir et recevoir à l’imparfait du subjonctif)

« Mais je l’avais sur le bout de la langue, monsieur Maxou !

- J’aurais apprécié que tu la susses mieux !

- Mais elle était trop dure ! Et longue !

- Non, Léa, cette poésie était à ta portée ! Tu ne la sais pas suffisamment ; la punition est largement méritée ! Et il s’en est fallu de peu que tu en reçusses une plus grosse! » 

 

Imparfl

 

Voici la conjugaison de deux verbes à l’imparfait du subjonctif.

(La leçon devra être apprise et fera l'objet d'un contrôle à la rentrée.)

 

Savoir                                              Recevoir                                 

 

que je susse                             que je reçusse                         
que tu susses                           que tu reçusses                   
qu’il ou elle sût                         qu'elle ou il reçût                                   
que nous sussions                  que nous reçussions                    
que vous sussiez                     que vous reçussiez                      
qu’ils ou elles sussent             qu'elles ou ils reçussent   

                   

 

 

 

 

 

Posté par Professeur Max à 13:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 juillet 2016

Les jeux de l'été: les sept erreurs

Allez! C'est l'été, on a le droit de se détendre un peu, non?

Sptrrrs

Posté par Professeur Max à 21:56 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juillet 2016

Carte blanche à ... Mac-Miche

Scottishfantaisy01

Scottishfantaisy02

Posté par Professeur Max à 18:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2016

Happy Birthday Alex!

Décidément, ce début juillet est propice aux anniversaires ! (D’ailleurs, le mien approche à grands pas… moi je dis ça, je ne dis rien ...)

Bref, après Pandora, un énorme merci à une autre grande dame de ce Monde de la Fessée, tout aussi incontournable : Alex Reynolds!

Alxpndrcl

Elle a deux sites : Alex in Spankingland et Spanking Wishes qui méritent le détour, bien qu’ils ne soient pas tenus régulièrement à jour… Il faut dire qu’Alex est très occupée : elle travaille des deux côtés de l’Atlantique pour notre plus grand plaisir.

Joyeux anniversaire Alex

Joyeux anniversaire, Alex !

Posté par Professeur Max à 17:25 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2016

Happy Birthday Pandora!

Toute l’équipe de l’Institut tient à souhaiter à Pandora Blake un joyeux anniversaire.

Joyeux anniv Pandora avec bulles

Cette grande dame du Monde de la Fessée est aujourd’hui incontournable. Elle en est la reine.

TumblrPandora2

Elle mène un combat contre les lois puritaines de son pays qui l’ont obligée à fermer son site « Dreams of Spanking ». Qu’elle reçoive ici le soutien officiel de l’Institut !

Pandora

 

Joyeux anniversaire, Pandora !

Posté par Professeur Max à 17:31 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

28 juin 2016

L'énigme des chapeaux

Trois chipies sont convoquées dans le bureau du directeur pour être punies. La sentence est de vingt coups de martinet chacune.

Toutefois, Max, dans sa grande mansuétude leur fait la proposition suivante :

Cinq chapeaux

« Voici cinq chapeaux : deux bleus et trois rouges. Je vais vous coiffer chacune d’un chapeau. Si vous êtes capable de me dire sans vous tromper la couleur de votre chapeau, vous ne serez pas punie. Si vous vous trompez, la sentence sera doublée. Si vous ne dites rien, vous aurez les vingt coups de martinet prévus. »

Trois chipies chapeautées déc

 

La première chipie interrogée réfléchit puis préfère se taire.

La suivante réfléchit à son tour et choisit de ne rien dire.

La troisième réfléchit, puis déclare « Mon chapeau est rouge. »

Elle échappe donc à la punition.

Comment pouvait-elle en être aussi sûre ?

Posté par Professeur Max à 17:44 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :