17 mars 2017

L'interview de Max

Amarande : Professeur Max, je suis Amarande du magazine Voili-Voilou.  Votre Institut se targue d'avoir d’excellents résultats…Mais qu’en est-il réellement ? Et surtout, que répondez-vous aux accusations graves dont vous faites l’objet ?

interv1

Max : Des accusations ?

Amarande : Nous comptons publier un article  dans notre prochaine édition dans lequel nous allons faire éclater au grand jour le scandale de votre institut … le Maxgate !

Max : Le Maxgate ????

Amarande : Nous disposons de témoignages accablants sur certaines méthodes immorales et perverses pratiquées dans votre établissement et notamment par le triste individu qui le dirige…

Max : Le triste euh … c’est de moi qu’il s’agit, là ?

Amarande : Absolument ! On parle de fessées déculottées, de coups de martinet, de mises au coin humiliantes…

Max : Vraiment? Qui vous a parlé de tout ça ?

Amarande : Mes sources préfèrent garder l’anonymat par peur des représailles. Je n’aurai qu’une question, Professeur Max. Confirmez-vous que ces sinistres pratiques sont monnaies courantes dans votre institut ?

Max : Non.

Amarande : Donc, vous niez tout en bloc ? C’est votre système de défense ?

Max : Approchez-vous, je vais vous expliquer.

Amarande : Je suis curieuse d’entendre vos explications… mais… qu’est-ce que vous faites ? Je ne vous permets pas !

Interv2

Max : Alors, comme ça, je donnerais des fessées à mes étudiantes ?

Amarande : Comme ça, je ne sais pas… Aïe !

Max : Ah? Vous ne savez pas, en fait…

Amarande : Si si ! ouh!  Enfin non, je veux dire…

Max : Ah oui, pardon ! Vous avez parlé de fessées… déculottées , me-semble-t-il ?

Amarande : Hein ? Ah non ! On a sans doute beaucoup exagéré… Arrêtez!

Max : C’est juste pour voir si nous sommes bien d’accord : on prétend que je claque les fesses nues de mes étudiantes ?

Amarande : Aïe ! Ouille ! Je n’en suis plus très sûre…

Max : C’est bizarre, ce genre de rumeur ? Vous ne trouvez pas ?

Amarande : Si si ! Ce sont des rumeurs infondées ! Je n’en ferai pas état, je vous le promets ! Aaah !

Max : Ah mais oui ! J’oubliais :  les coups de martinet !

Amarande : Non non, ce sont des ragots ! Aaaah J’en suis certaine, maintenant ! N’attendez pas de moi que je colporte …

Max : Et la mise au coin cul nu ! Sérieusement, vous m’en croyez capable ?

Amarande : Pas .. pas du tout, monsieur Max ! Vous m’avez convaincue ! Parole d'honneur! Ce ne sont que d’immondes calomnies !

Max : Bon … autre chose ?

Amarande : Non non ! c’est parfait !

Max : Vous avez ce qu’il faut pour rédiger votre article ?

Amarande : Tout à fait ! Je vais mettre en avant les fantastiques progrès de vos étudiantes ! Vos réussites pédagogiques ! Elles sont incontestables !  Promiiiiiiiis ! Jurééééééééé ! Craché !

Max : Eh bien voili voilou ! Je suis ravi d’avoir pu répondre à vos questions ! Vous avez bien noté toutes mes réponses ?

Amarande : Oui oui, elles sont bien … imprimées ! Merci monsieur Max, de m’avoir apporté toutes ces précisions !

Max : De rien , tout le plaisir a été pour moi, chère Amarande. Revenez quand vous voulez.

cvrtrmgz

 

 

Posté par Professeur Max à 17:27 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 mars 2017

Journée des femmes

En cette journée du  8 mars, l’Institut tient à rappeler qu’il met en toute occasion les étudiantes au premier plan.

PrmPlDm

Mais l'Institut compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances entre les femmes et les hommes. À cette fin, il veille à favoriser, à tous les niveaux, la mixité et l'égalité.

Aucun traitement de faveur : les mêmes avantages sont accordés à chacun, quel que soit son sexe.

Dvmn

Posté par Professeur Max à 14:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2017

Les propositions des candidats

Il est bon de connaître les différents programmes des candidats à l'élection présidentielle avant de mettre son bulletin dans l'urne .

elct

Nos professeurs d'éducation civique ont donc fait un résumé des propositions phares des principaux candidats:

 

Marine Le Paddle : propose la fessée sélective en fonction de la nationalité. Si vous n’êtes pas français de souche sur au moins 5 générations, vous allez en prendre une grosse qui va vous renvoyer sur les terres de vos ancêtres  !

 

François Fessillon : Déremboursement de l’arnica. Grosse déculottée pour les juges. Mais ce candidat est ouvert : il y aura toujours moyen de s’arranger en échange d’une petite aide pour lui ou sa famille dans le besoin.

 

Emmanuel Martinetcron : pour lui, c’est ni fesse droite, ni fesse gauche.

 

Benoît Hamontourdevousenmettreune : partisan de la fessée universelle, même pour celles et ceux qui n’ont rien fait.

 

Jean-Luc Melspankchon : propose de fesser les riches. Veut revaloriser le SMIC (Seuil minimum indicatif des coups).

Brvt

 

 

 

 

Vous allez pouvoir maintenant faire votre choix en connaissance de cause!

Posté par Professeur Max à 18:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 février 2017

V comme ....

V  comme Vermeer qui nous offre cette vision de la domestique dans l’arrière-cuisine préparant tranquillement  une délicieuse recette lactée .

 

lltrvarntdim

V comme Van Gogh et sa chambre toute simple, intime et reposante.

 

ChbrVGrd

A deux siècles d’écart, c’est le quotidien dans sa fraîcheur, sa candeur et sa sérénité qui se présente à nos yeux!

 

Travail pour les étudiants :

Les œuvres présentées ci-dessus ont été légèrement retouchées pour être en harmonie avec les principes de l’Institut.

Après les avoir analysés en profondeur, vous voudrez bien proposer un nouveau titre à chacun de ces tableaux.

Posté par Professeur Max à 18:29 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

13 février 2017

La hotline de l'Institut

"Bonjour

J’ai installé sur mon disque dur les applications suivantes :

Bêtises 2.0

Insolence 1.7

Or, depuis cette installation, j’ai remarqué la présence d’un programme indésirable : Fessée 4.1 . S’agit-il d’un virus ? En tous cas, il se déclenche automatiquement dès que je lance une des applications sus-mentionnées.

Ce programme chamboule mon système, modifie les propriétés graphiques (les couleurs virent vers le rouge vif)  et provoque une surchauffe anormale à l’arrière de l’appareil.

Je me retrouve bloquée pendant plusieurs minutes, dans l’impossibilité d’exécuter la moindre commande. Jusqu’à présent, j’ai pu récupérer les fichiers endommagés à l’aide de l’outil Arnica 7.8, mais depuis, je n’ose plus trop lancer mes applications favorites

 

Pouvez-vous m'aider ? Existe-t-il un moyen de désinstaller Fessée 4.1?

Une étudiante perplexe"

cmptlv

 

Posté par Professeur Max à 00:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


07 février 2017

Rédaction

Rédaction : A vos plumes !

Aujourd’hui, le thème est « La lutte contre les addictions »

 

A partir de l’image ci-dessous, vous voudrez bien rédiger une petite histoire, en répondant notamment aux questions suivantes :

Où se passe l’action ?

Qui sont les personnages ?

Que vient-il de se passer ?

Que va-t-il se passer ensuite ?

… Avec une morale de fin, bien entendu !

 

Entrmx2

Merci de présenter un travail soigné et original !

Posté par Professeur Max à 18:13 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 février 2017

Une tragédie !

Tragédie en deux actes

 

Acte 1

Scène 1

(Myrtille, Charlotte)

 

Myrtille

Je suis heureuse de te rencontrer, ma mie

Il faut que je t’entretienne de mon souci

Charlotte

Qu’est-ce donc ?

Myrtille

                       Une injustice assez révoltante

Dont est victime une malheureuse étudiante :

La pauvre Léa avait fait une galette

Des rois dont elle se faisait toute une fête

Certes, elle avait un peu omis la frangipane

Et son batteur à œufs était tombé en panne.

Le doseur à farine était mal gradué

Au final, la galette était plutôt cramée

Avec un vague goût de moisi et de rance.

Charlotte

Ce n’est qu’un malheureux concours de circonstances

N’est-ce pas en forgeant qu’on devient forgeron,

Comme le dit en latin le grand Cicéron ?

Elle a été punie en mangeant sa galette

Plus besoin d’en parler, puisque justice est faite !

Myrtille

Parlons-en , au contraire, puisque ce n’est pas elle

Qui a frôlé de peu un accident mortel

En avalant une part de cette galette !

Charlotte

Qui a goûté cette délicieuse recette ?

Myrtille

Je te le donne en mille : il s’agissait de Max.

Charlotte

Max ?

Myrtille

        Oui, je peux te dire qu’il était furax !

Il a fessé Léa, l’a mise toute nue,

A coup de martinet, lui a tanné le cul !

La pauvre a souffert de cette lourde injustice

Je le dis : le professeur Max  a tous les vices !

Il faudrait le punir, le fesser à son tour,

Jusqu’à ce qu’il supplie, qu’il appelle au secours !

Je sais que tu peux faire ça pour moi ma mie.

Charlotte

Moi ?

Myrtille

       Ne lui dis pas que c’est moi qui te l’ai dit !

Charlotte

Eh bien soit ! Comme on dit : alea jacta est.

Myrtille

Pardon ?

Charlotte

               Ce qui signifie que j’ai la main leste !

 Scène 2

(Charlotte, Max)

Max

Tiens tiens ! Bonjour Charlotte quelle bonne surprise !

Approche, je vais te faire une grosse bise !

Charlotte

Pas de bise aujourd’hui ! J’avais d’autres projets.

Je viens te punir pour le mal que tu as fait !

Max

Le mal ?

Charlotte

               Tu sais très bien de quoi je veux parler :

La pauvre Léa , injustement maltraitée !

Il paraît que tu l’as attachée toute nue…

Max

Non je…

Charlotte

              Tais toi : tu l’as sévèrement battue !

Tout ça pour une galette un peu allégée…

Max

Mais Charlotte…

Charlotte

                          En fait elle a voulu protéger

Ta santé et toi tu l’as punie pour cela ?

Max

Je vais tout t’expliquer…

Charlotte

                                    Max ! Ne m’interromps pas !

Contre l’injustice, je me battrai toujours !

Et tu vas le comprendre en étant à ton tour

Sévèrement châtié pour ton iniquité !

Une bonne  fessée amplement méritée !

Allez hop ! Sur mes genoux !

Max

                                             Mais cette galette…

Charlotte

Tu oses me répondre ? ça suffit ! Arrête !

(Elle couche l’infortuné professeur sur ses genoux et lui claque vigoureusement les fesses.)

Trag_die01

Max

Mais enfin ! Est-ce que tu veux bien m’écouter ?

Charlotte

Non ! Je n’écoute que le son de la fessée,

Le bruit que fait ma main quand elle claque tes fesses

D’ailleurs, ce son est trop sourd, il faut que je baisse

Ce pantalon épais qui est très protecteur !

(Elle le redresse et fait glisser son pantalon)

Max

Là, Charlotte, tu vas offenser ma pudeur !

(Elle claque, elle claque, elle claque …)

Que fais tu ? Laisse mon slip tranquille Charlotte !

Non, non ! Je ne veux pas que tu me déculottes !

Charlotte

Sur les fesses nues, le son est plus agréable

Voilà comment j’aime sanctionner les coupables !

Max

Je ne suis pas coupable, je le crie haut et fort !

J’aimerais savoir qui m’a accusé à tort !

Charlotte

Ne compte pas sur moi pour dénoncer Myrtille,

C’est une bonne coupine, elle est très gentille !

Max

Myrtille ! Oh la chipie ! Si jamais je l’attrape ,

Elle va le sentir passer ! Et à coups de strappe !

Charlotte

Ai-je dit « Myrtille » ? Je ne me rends pas compte… 

Max

Tu l’as dit ! L’effrontée cherche à régler des comptes !

Elle s’est servie de toi ! Toi, ma pauvre Charlotte !

Il est temps maintenant que je me reculotte !

(Il se relève et se rhabille)

Charlotte

Je n’avais pas fini !

Max

                                      Si si ! C’est terminé !

Et quant à la galette, tu vas la manger !

Il m’en reste deux parts : vas-y, tape dedans !

Galett

Charlotte

C’est que… vois-tu ? Je n’ai pas faim présentement

Je dois surveiller mon taux de cholestérol

Je sors d’une gastro, c’est vraiment pas de bol !

Max

Tu me dis que c’est une galette allégée,

Donc, pas de souci, tu vas pouvoir la manger !

Charlotte

Non !

Max

             Si tu ne la manges pas, je te punis !

La galette ou la fessée, c’est toi qui choisis !

(Elle en avale un tout petit morceau et fait une horrible grimace !)

Charlotte

Ah ! Rien que d’avaler cette petite miette,

La nausée me prend, ce n’est pas de la galette

C’est la merde en croûte, ou je n’y connais rien !

Max

Peut-être bien, Charlotte, oui, peut-être bien !

Allez, viens sur mes genoux, tu y seras mieux !

(Elle s’allonge avec réticence sur les genoux de Max qui commence à claquer le postérieur de Charlotte)

Charlotte

J’ai une idée : et si tu caressais, au lieu

De taper bêtement ? ça changerait… hein ? Non ?

Max

Je n’ai pas envie de changer ! Ne lésinons

Pas : je vais retrousser cette jupe inutile,

Baisser ce collant, cette culotte futile

Et dévoiler enfin ce joli postérieur

Qui mérite qu’on s’en occupe avec ferveur !

(Il la déculotte et reprend la fessée)

Trag_die02

Charlotte

Mais tu claques trop fort ! ça me pique, Max ! Aïe !

Max

Chut ! Ne me déconcentre pas dans mon travail.

Rien ne me détournera de mon objectif :

Colorer ton postérieur d’un rouge bien vif !

Voilà : C’est ce que j’appelle un boulot bien fait !

Une petite finition au martinet ?

Charlotte

Non merci, Max ! Tu m’as assez chauffé les fesses !

Je ne veux pas abuser de ta gentillesse !

 

Trag_die03

 

 Fin de l'acte 1

 

Posté par Professeur Max à 00:49 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 janvier 2017

Un constat amiable

Pagedegarde2

CptrCstt

Finalement, un bon baume apaisant , rien de tel pour concilier les deux parties!

Et l'incident est clos !

Arni

 

Posté par Professeur Max à 19:23 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

20 janvier 2017

Une partie de mon anatomie

Une petite mise au point…

Des rumeurs se propagent sur ce blog… Certaine commentatrice aurait vu mes fesses, une autre aurait entraperçu mon ventre …

Je conçois que mon anatomie puisse être un sujet passionnant, et, afin de mettre tout le monde d’accord, je vais en dévoiler ici même une partie !

C'est une partie qui vous touche beaucoup, chères commentatrices:

ma main droite !

Voici le côté pile :

Mainpile

Et voici le côté face :

MainfaceJ'espère que cette petite mise au point permettra de faire avancer le débat !

Encore une petite précision :

 

Sur la photo ci-dessus, il s'agit toujours de ma main droite, mais quant à cette jolie paire de fesses, je suis contraint d'avouer que je  n’en suis pas l’heureux propriétaire. Je ne possède qu’une banale paire de fesses masculines sans grand intérêt.

 

Celles de la photo sont d’une autre qualité !

 

Des fesses exceptionnelles, toutes en douceur, en tendresse, d’une texture ferme et délicate à la fois…

 

Des fesses de caractère, qui ne s’en laissent pas compter facilement, mais qui, à force de patience, de persévérance et d’opiniâtreté rosissent, tiédissent...

Des fesses de diablesse, certes, mais des fesses enchanteresses !

 

Posté par Professeur Max à 23:52 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags :

11 janvier 2017

La galette des rois

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

 

Galette001

- 2 pâtes feuilletées
- 140 g de poudre d'amandes pour frangipane

Galette002


- 100 g de sucre fin
- 2 œufs
- 75 g de beurre mou
- 1 jaune d'œuf
- 1 fève

 

 

Placer une pâte feuilletée dans un moule à tarte, piquer la pâte avec une fourchette.
Dans un saladier, mélanger la poudre d'amandes, le sucre, les 2 oeufs et le beurre mou.

Placer la pâte obtenue dans le moule à tarte et y cacher la fève.

Recouvrir avec la 2ème pâte feuilletée, en collant bien les bords.
Faire des dessins sur le couvercle et badigeonner avec le jaune d'œuf .
Enfourner pendant 20 à 30 min à 200°C (thermostat 6-7); vérifier régulièrement la cuisson !

 

 

Galette003

 

Posté par Professeur Max à 21:55 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :